Menu







Mme   Delphine Bogaert 
Diététiciennne -Nutritionniste 

Articles

Régime or not régime

Perdre du poids

Se mettre au régime dans le langage commun, c’est avoir une conduite alimentaire restrictive afin de perdre du poids rapidement
Le processus est bien connu : au début le régime  fonctionne, le moral est au top, les kilos s’envolent.  Les frustrations alimentaires sont bien acceptées.
Cependant, avec le temps…on craque et les anciennes habitudes reprennent leur place. Conséquence :  à plus  ou moins long terme, le poids est repris, voir davantage.
Pourtant des approches permettent de retrouver ou  d’atteindre son poids de forme durablement, l’une  d’entre elle est la démarche de soin nutritionnelle.  Elle suppose un accompagnement reposant sur des  repères simples, faciles à appliquer, adapté au mode
de vie sans susciter de sentiments négatifs.

 

Cholestérol, triglycérides, hyperglycémie

Cholestérol, triglycérides, hyperglycémie

Synthétisé naturellement par le foie, le cholestérol est fondamental pour l’organisme. Néanmoins son excès dans le sang    favorise son dépôt sur les parois des vaisseaux sanguins. C’est alors que les questions se posent  :
y-a-t-il un « bon »,    un « mauvais » cholestérol ?
Est-il possible de faire baisser son taux de cholestérol sans traitement ?
Y a-t-il des aliments à éviter et d’autres à favoriser ?
Vos professionnels de Santé sauront vous guider . 

Trop de triglycérides dans le sang ! C’est souvent le révélateur d’une alimentation trop riche. Le foie ne pouvant pas stocker trop de triglycérides, ceux-ci sont transportés par le sang et dirigés vers le tissu adipeux (matière grasse corporelle) pour y être stockés.
Ils favorisent donc le surpoids et augmentent alors les facteurs de risque de maladie hépatique ou pancréatique.

L’augmentation des chiffres concernant l’hyperglycémie en France est certes liée au vieillissement de la population française. Néanmoins surpoids, sédentarité,  hypertension ou encore hypercholestérolémie sont des  facteurs de risque à ne pas négliger.
C’est pourquoi en cas de doute, une simple prise de sang permet de doser le taux de sucre dans le sang et de faire le point.

 

 

 
Surpoids & Lombalgie

Surpoids & Lombalgie

Le « mal de dos » ou lombalgie est l’une des  complications récurrentes et parfois invalidantes des personnes en surpoids. En effet, l’excès de poids  favorise les lombalgies car les kilos superflus exercent une pression constante sur les disques intervertébraux. Ainsi la prise en charge d’un patient en surpoids   souffrant de lombalgie passe par :
- la réduction du poids du corps tout en maintenant la masse musculaire (programme nutritionnel adapté)
- la reprise de l’activité physique et dans un 1er temps avec le Kinésithérapeute
- l’observance de la prescription médicale

 

Apnée du sommeil

Apnée du sommeil

Le syndrome d’apnée hypopnée du sommeil touche 4 %  de la population française adulte.
2 symptômes principaux : la somnolence diurne et des  ronflements sévères.
Toutefois fatigue et céphalées  matinales peuvent être révélateur.
Quelle prise en charge ?
L’HAS recommande une prise en charge  hygiéno-diététique de 1ère intension en complément du traitement médical. En effet, la réduction pondérale  améliore nettement la prise en charge.

 

Troubles digestifs

Troubles digestifs, ou quand le tube digestif est perturbé

Reflux gastriques, douleurs stomacales, douleurs abdominales, transit accéléré, ralenti, les deux en alternance, ballonnements, flatulences…parfois le tube digestif s’emballe. Néanmoins en adaptant son  alimentation, en retrouvant un équilibre alimentaire adapté ou en prenant de nouvelles habitudes, les choses s’améliorent.

Le saviez-vous : qu’est ce que le  microbiote ?
Le microbiote ou flore intestinale, ce sont les micro-organismes qui peuplent l’intestin. Sans eux, pas de bonne digestion, pas d’assimilation optimale
des nutriments.

 

Maladie cardio-vasculaire

Maladie cardio-vasculaire : Zoom sur l'hypertension artérielle

14 millions de français, dont 6 millions de femmes, sont concernés par l’HTA. Il s’agit d’une pression trop  élevée et permanente sur les parois des artères. L’âge est le premier facteur d’influences mais il n’est pas le seul. Quelques facteurs environnementaux peuvent être avancés comme : la sédentarité, le surpoids, une alimentation trop riche, déséquilibrée. Les Pouvoirs Publics souhaitent ainsi voir augmenter l’activité  physique des français (30 min/jour) et voir baisser  certaines consommations, par exemple celle du sel.
La consommation spontanée des français est de 9 à 10g/jour, les Pouvoirs Publics souhaiteraient descendre ce chiffre à 6g par jour.

 

TCA

Troubles du comportement alimentaire

Les troubles du comportement alimentaire (TCA)  sont devenus depuis une vingtaine d’années un réel  problème de santé publique. Ces troubles peuvent être répartis en 3 catégories :
- L’anorexie (restriction alimentaire)
- La boulimie (compulsions alimentaires)
- L’hyperphagie boulimique (absorption importante et compulsive de nourriture)
Ils nécessitent une prise en charge pluridisciplinaire : médecin traitant, diététicienne, psychothérapeute ou une prise en charge hospitalière dans des services spécialisés.

 

Chirurgie de l'obésité

Chirurgie de l'obésité

A qui s’adresse cette chirurgie ?
Elle s’adresse aux individus présentant une obésité massive (IMC ≥ 40 kg/m²) ou sévère (IMC ≥ 35 kg/m²) quand elle est associée à au moins une   complication (diabète, HTA, syndrome d’apnée du sommeil, troubles articulaires…)
Que faire lorsque l’on se sent concerné ?
Vous pouvez en parler à votre médecin traitant, à votre diététicienne-nutritionniste ou à un spécialiste de l’obésité : endocrinologue, chirurgien digestif,  psychologue…
Ils sauront vous orienter et répondre à vos questions.