Menu

Le vaccin contre les infections aux papillomavirus humain (HPV) disponible aussi pour les garçons

Campagne de Prévention • Mardi 23 février 2021

Depuis janvier 2021 le remboursement du vaccin anti-HPV est aussi effectif pour les garçons

En effet, la pertinence de la vaccination est démontrée également  chez les garçons.
L'HAS ( Haute Autorité de Santé ) depuis 2019   s'est ainsi prononcée en faveur de l'élargissement à tous les garçons de 11 à 14 ans révolus (2 doses) et un rattrapage possible de 15 à 19 ans révolus (3 doses).

Quelques mots sur les infections aux papillomavirus : 

Il existe différents types de  virus :
*  les papillomavirus à bas risque  comme le 6 et le 11 qui sont responsables des condylomes acuminés génitaux et anaux . Cette maladie certe  bénigne   concerne  aussi  bien les   hommes que les    femmes.
100 000 cas sont répertoriés chaque   année, répartis à parts égales entre les deux sexes et avec une prévalence dominante autour de 20-25 ans. Ces lésions   parfois extensives ,  au fort taux de transmissibilité, perturbent considérablement les relations car elles sont difficiles à traiter et récidivantes.
La vaccination est  pertinente  puisque le vaccin anti-HPV entraîne une protection quasi complète contre ces lésions.

* Les papillonavirus à haut risque  en particulier les HPV 16 qui peuvent entraîner des lésions cancéreuses.  Chaque année en France, 6300 nouveaux cas de cancer HPV sont enregistrés dans les deux sexes et 1/3 sont des hommes.
Il est important de préciser qu'à l'inverse des femmes pour laquelle l'incidence de l'infection HPV diminue progressivement avec l'âge, les hommes sont transmetteurs potentiels toute leur  vie, avec une incidence constante.
Ainsi, la vaccination des garçons permet en réduisant la circulation du virus de protéger les filles contre les infections à HPV et leurs conséquences .

* Source : "Les dossiers du Quotidien du médecin" février  2021

FAQ : 

Les infections HPV sont-elles rares ?
Environs 75 % des hommes et des femmes ayant une activité sexuelle rencontreront un type de HPV au moins une fois dans leur vie .

Les préservatifs sont-il suffisants pour se protéger des infections aux HPV ?
Au cours de relations sexuelles avec un partenaire infecté, la transmission des virus HPV est possible car les virus HPV peuvent être présents sur des zones non protégées par les préservatifs .
Les préservatifs n'en restent pas moins essentiels  pour la protection  des autres infections sexuellement transmissibles.

Quels types de cancers les HPV peuvent-ils induire ?
Les HPV sont impliqués dans le développement des cancers du col de l'utérus mais également dans certains cancers de la vulve, du pénis, du vagin, de l'anus et des voies aéro-digestives.

Pour plus de précision, n'hésitez pas à consulter votre médecin 
Pour  plus d'info, Institut  National du cancer : https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister